Comment gérer sa possessivité avec la sophrologie ?

Avertissement: Cette page ne présente qu'un point de vue alternatif. Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.

La sophrologie a été mise sur pied depuis 1960 par le professeur colombien Alfonco Caycedo.

Elle a pour source d'inspiration la relaxation progressive, l'hypnose, la phénoménologie et bien d'autres courants de pensée.

La sophrologie vise le mieux-être de l'Homme en s'appuyant sur des pratiques essentiellement thérapeutiques.

Comment gérer sa possessivité avec la sophrologie

L'une des nombreuses choses qu'on peut faire avec cette technique est de contrôler sa possessivité, sentiment que l'on éprouve envers quelqu'un et qui donne l'impression que cette personne vous appartient.

Comment y arriver ?

Faire avant tout un examen personnel

Une personne possessive est extrêmement jalouse, elle est dépendante de la personne qu'elle veut s'approprier.

Elle devient à la limite envahissante et est un frein à l'épanouissement de l'autre.

Il faut différencier la possessivité de la jalousie qui est moins grave.

Avant donc de penser à vous rendre chez un sophrologue, il est utile que vous vous asseyiez et que vous preniez vous-même conscience de ce côté sombre de votre personnalité.

Commencez par cultiver l'esprit d'estime et de confiance en soi.

N'attendez pas qu'une tierce personne soit proche de vous avant de vous sentir à votre aise.

Réfléchissez et déterminez tous les aspects qui vous rendent prisonniers des autres.

Vous devez aussi apprendre à avoir confiance en votre entourage, notamment si vous êtes en couple.

En étant possessif à l'excès, votre conjoint ou votre conjointe finira par s'éloigner de vous.

Découvrez plus d'infos sur cosmopolitan.fr, afin de savoir comment être moins possessif.

Suivre le traitement proprement dit avec la sophrologie

Lorsque vous faites finalement l'option de la sophrologie, la première étape est de prendre un rendez-vous avec le spécialiste.

Vous n'aurez aucune difficulté à en trouver près de vous ou à quelques kilomètres de votre ville.

Vous n'avez pas besoin de vous préparer outre mesure avant de vous y rendre.

Ayez uniquement à l'esprit que vous devez faire de votre mieux pour être le plus collaboratif possible.

Prise de contact

Une fois dans les locaux du sophrologue, celui-ci vous accueillera puis vous installera.

Généralement, les séances se déroulent oralement, ce qui n'empêche toutefois pas le thérapeute de prendre des notes.

Le premier rendez-vous sera un rendez-vous d'échanges.

Vous aurez à parler de vos besoins, des raisons pour lesquelles vous n'arrivez pas à vous défaire de ce caractère possessif.

Vous parlerez également de votre mode de vie, de l'ambiance au travail et avec vos collègues, de votre alimentation et de vos habitudes quotidiennes.

Vous n'oublierez pas d'aborder les relations avec votre conjoint ou votre conjointe si vous en avez.

Définition de l'objectif principal de la thérapie

Après vous avoir écouté, le sophrologue voudra connaître le but précis de votre visite dans son cabinet.

Vous définirez par la suite et de commun accord, un objectif, celui que vous avez besoin d'atteindre pour mieux vous sentir et vous débarrasser de votre possessivité.

Le spécialiste mettra à présent en place un programme personnalisé pour que cet objectif soit atteint.

Le nombre de séances qu'il vous proposera dépendra de votre degré de possessivité.

Réalisation d'exercices spécifiques par séance

À chaque séance sera rattachée une intention bien précise.

Toutes les séances se composeront :

  • des exercices de respiration,
  • d'exercices de visualisation mentale et de relaxation dynamique,
  • d'exercices de respiration et de visualisation mentale.

À la fin de la première séance déjà, vous vous sentirez léger d'avoir pu vous confier à quelqu'un qui ne veut pas vous juger et qui fera de son mieux pour vous aider.

À la fin des séances suivantes, vous pourrez remarquer une amélioration certaine dans votre comportement avec vous-même et avec les autres.

Vous saurez désormais comment être moins possessif, vous pourrez mieux gérer vos émotions et le stress.

De même, vous aurez beaucoup plus confiance en vous et ne vous attarderez plus sur les défauts des autres et sur l'attention qu'ils doivent vous porter.


Articles connexes :

Comment perdre du ventre avec la sophrologie ?

Angoisse à cause d’une difficulté à respirer profondément ?


Lire aussi:

L'article précédent: Comment perdre du ventre avec la sophrologie ?

L'article suivant: Angoisse à cause d’une difficulté à respirer profondément ?