Angoisse à cause d’une difficulté à respirer profondément ?

Avertissement: Cette page ne présente qu'un point de vue alternatif. Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.

L’angoisse est un état qui peut vraisemblablement provoquer plusieurs problèmes respiratoires.

Néanmoins, la plupart de ces problèmes ne sont pas chroniques, même si ces symptômes peuvent être difficiles à vivre.

Toutefois, il est conseillé dans ce cas de consulter un médecin afin qu’il puisse vous proposer une solution à cette pathologie.

Angoisse à cause d’une difficulté à respirer profondément

Des questions se posent cependant.

Parmi elles, en quoi l’angoisse peut-elle causer une difficulté à respirer profondément ?

L’angoisse : une cause d’hyperventilation

L’hyperventilation un état qui se manifeste par une respiration saccadée et rapide.

Elle a lieu en l’occurrence pendant un épisode de stress mélangé avec l’angoisse de ne pas avoir suffisamment air.

Par conséquent, la fréquence respiratoire devient plus élevée que la normale.

Vous aurez ainsi tendance à inspirer et expirer à la minute.

Cela peut être dû aussi à une crise de panique ou de spasmophilie, la fréquence respiratoire devient alors plus importante.

Cela se traduit généralement par l’impression de manquer d’air et le besoin de supplier au manque d’oxygène par des respirations plus fréquentes et plus amples.

Même s’il ne s’agit pas d’une pathologie grave, les conséquences sur le taux de CO2 et d’oxygène dans votre sang peuvent être constatées.

En réalité, du moment où vous inspirez et expirez de façon régulière sans le faire profondément, votre taux d’oxygène devient plus élevé.

Cela a pour conséquence le rejet d’une quantité importante de CO2 lors de l’expiration.

Ces circonstances peuvent entraîner une fatigue soudaine, des bouffées de chaleur ou une sensation de tournis entre autres.

Vous aurez certainement plus d'infos sur resilience-psy.com sur cet aspect.

L’angoisse : une cause de respiration thoracique

La respiration thoracique est une difficulté qui ne se remarque presque pas.

Cela s’explique par le fait qu’elle n’engendre pas d’hyperventilation ou de sifflement.

Toutefois, elle peut engendrer une sensation d’oppression.

Lorsque vous êtes angoissé, votre cadence respiratoire s’accélère au niveau du thorax.

Cette situation ne favorise pas la respiration profonde.

Ainsi, lors d’une crise de spasmophilie ou de panique, la respiration thoracique devient plus amplifiée, ce qui cause une sensation d’étouffement ou de douleur à la poitrine.

Or, il se fait que la respiration profonde vous permettra de trouver de la quiétude.

Si vous souhaitez donc la retrouver, vous devriez revoir à votre façon de respirer.

Le mieux dans ce cas, sera d’opter pour la respiration abdominale.

En effet, contrairement à la respiration thoracique, celle abdominale implique un gonflement du ventre et des poumons par la suite.

Cela permet un gonflement optimal des poumons sans qu’il soit amoindri par la cage thoracique.

L’angoisse : une cause de crise d’asthme

L’asthme est une maladie chronique contrairement aux autres.

Celle-ci n’est pas généralement provoquée par un état d’angoisse ou de stress.

Il se fait que l’asthme apparaît lors des contacts avec des allergènes, ceux-ci pouvant être respiratoire, alimentaire ou autres.

Toutefois, il est bien possible que les crises d’asthme soient provoquées par une sensation d’angoisse ou de stress intense.

Étant donné que la crise d’angoisse est imprévisible et complexe à contrôler, les crises qui viennent à ce moment-là sont très redoutées.

Il n’est donc pas étonnant qu’un cercle vicieux s’installe.

En effet, le patient aura tendance à déclencher une crise d’asthme en raison du stress.

Il apparaît donc évident que ce problème respiratoire doit être pris au sérieux.

Cela peut causer en réalité plusieurs complications dues à l’inflammation des bronches.

C’est fort de cela, que l’asthme peut créer de réelles détresses respiratoires.

Il convient donc de trouver des solutions adaptées pour y remédier.

En clair, l’angoisse peut bien être une cause de difficulté à respirer de façon profonde.

Même s’il est complexe d’éviter des crises d’angoisse, il est généralement possible de prendre ses dispositions pour les limiter au maximum.


Articles connexes :

Comment gérer sa possessivité avec la sophrologie ?

Sophrologie pour tomber enceinte : le guide


Lire aussi:

L'article précédent: Comment gérer sa possessivité avec la sophrologie ?

L'article suivant: Sophrologie pour tomber enceinte : le guide